Un logement de qualité accessible à tous.
(+251) 21 35 44 96
Logo

Lotissement Barwaqo II ( Phase II)

Lotissement Barwaqo II ( Phase II)

  • Aweh
  • /
  • mardi 16 janvier 2018

Le Fonds de l’Habitat a lancé par anticipation la commercialisation de 1813 parcelles viabilisées de catégories variables au lotissement Barwaqo II dans le courant de l’année 2010
L’objectif principal du projet Barwaqo II est de contribuer à l’amélioration des conditions de vie et d’habitat des populations urbaines des quartiers précaires de Djibouti en leur apportant une réponse opérationnelle et durable au problème de l’accès au logement et aux services collectifs et urbains.
D’une superficie de 80 hectares, ce terrain a été affecté au Fonds de l’Habitat à titre gracieux une parcelle de terrain situé à proximité de la route d’Arta. Cette parcelle de terrain se trouve à l’ouest du marché à bestiaux et au sud de Balbala existant.
Ce site est accessible à partir de la route d’Arta par trois voies : à l’ouest par deux voies primaires d’une largeur de 24 mètres et à l’est par une voie secondaire d’une emprise de 16 mètres.
Le prix au mètre carré a été fixé à 8 300Fdj.

 

Type  Ancien Montant Nouveau Montant
1 120 m2 1 029 040 FD 1 037 040 FD
2 160 m2 1 362 720 FD 1 370 720 FD
3

Variable (< ou >120 m2) 

En fonction de la superficie souhaitée En fonction de la superficie souhaitée

 

Les travaux de viabilisation de la 2ème phase du lotissement Barwaqo 2 sont en cours d’exécution. Il y a lieu de souligner que les travaux de la 2èmephase ont été retardés à cause d’obstacles d’ordre technique (problème avec l’aéroport, déplacement des cimetières, occupations illicites, etc.).

Compte tenu de retard important accumulé par l’Entreprise Chirdon retenue pour exécuter les travaux de terrassement et de voirie de la deuxième phase du site de Barwaqo 2, le Fonds de l’Habitat a résilié le marché de l’entreprise et confié les travaux à 2 sociétés chinoises en l’occurrence CFHEC et CCECC.

L’entreprise CFHEC a démarré les travaux de voirie-drainage en juillet 2017 et achèveront courant 2018. Les coûts des travaux de viabilisation restants sont estimés à 514 448 504Fdj.