Un logement de qualité accessible à tous.
(+251) 21 35 44 96
Logo

Projet de restructuration de Balbala Ancien

Projet de restructuration de Balbala Ancien


 

Projet de restructuration Balballah anciens

 

Pour donner une impulsion et une meilleure visibilité du Programme National Zéro Bidonvilles, la Banque Mondiale a prévu une enveloppe financière d’environ 15 millions USD dollars pour financer les travaux d’investissement d’un quartier comme projet pilote.

Lors d’un atelier de réflexion qui s’est tenu en octobre 2017, le Comité Technique restreint du Programme National Zéro Bidonvilles, composé de la Ministre Déléguée au Logement et de la Secrétaire d’Etat aux Affaires Sociales, ont approuvé le quartier de Balbala Ancien comme le quartier prioritaire qui doit accueillir les travaux d’investissement.

Le Fonds de l’Habitat, institution parapublic sous la tutelle du Ministère Délégué au Logement, est chargé de la coordination et de la mise en œuvre de ce programme de restructuration et, ce, avec l’appui d’un expert international recruté sur financement de la Banque Mondiale.

L’appui technique de la Banque Mondiale permet également la préparation en amont des études techniques pour la mise en place du Programme du programme de restructuration du quartier « Balbala Ancien ». Il s’agit notamment :
 Des études de sauvegardes environnementales et sociales
 Des études techniques et économiques des investissements prioritaires et suivi des travaux
 Des études de restructuration de Balbala Ancien, du plan de développement de Balbala Nord et de la zone d’accueil
 Etude de faisabilité et techniques du site d’accueil

a) Description du Quartier


 

 

 

 

 


 Superficie : 50.6 ha
 Population : 40 000 habitants
 Deux axes principaux existants mais qui commencent à être empiétés ;
 Une école primaire en face de ce quartier
 Projet d’installation d’un réseau électrique moyenne et basse tension sur les bords de route ;
 L’accessibilité est mieux que dans les autres quartiers précaires
 Des études de la BID disponibles pour la voirie
 Réseau primaire en eau presque achevé et ensuite pour pénétrer dans le quartier dans le cas où c’est possible ;

b) Description des travaux
 
 Exécution d’une voie de 1.2km de largeur variable de 6 à 8 m ;
 Construction d’équipements sociaux (Ecoles, hôpitaux, centre communautaires, etc.)
 Viabilisation d’une zone d’accueil de 112 ha ;
c) Résultats attendus

 L’environnement immédiat et le cadre de vie des populations dans les zones du projet sont améliorés ;
 l’assainissement des riverains et le système de drainage de la voie sont améliorés ;

 

 Le coût de transport des personnes et des biens par l’augmentation du niveau de service de la route est amélioré ;
 Le trafic est augmenté et le coût d’exploitation des véhicules est réduit ;
 La pauvreté urbaine est réduite ;
 Le trafic intra urbain est désengorgé, décongestionné et fluidifié ;
 L’accessibilité aux riverains de la zone des travaux est améliorée ;
 Les transports en communs et services comme ambulance et sapeur-pompier sur les nouvelles rues sont développés.