Un logement de qualité accessible à tous.
(+251) 21 35 44 96
Logo

Stratégie nationale de résorption des bidonvilles

Stratégie nationale de résorption des bidonvilles


Stratégie nationale de résorption des bidonvilles

L’élaboration de la stratégie nationale de résorption de bidonvilles vise à la formulation des orientations stratégique pour un Programme Zéro Bidonville (PZB) visant à améliorer les conditions de vie de tous les habitants des villes Djiboutiennes. Cette stratégie va permettre (i) d’établir une vision et les principes généraux applicables à la mise en œuvre du PZB, (ii) de définir le programme d’investissement et (iii) de proposer un plan d’action opérationnel pour une mise en œuvre efficiente.

Cette stratégie nationale du programme s’articulera autour de 5 axes :

 La restructuration et la mise à niveau des quartiers insalubres permettra de déterminer les grandes orientations urbaines pour les quartiers existants, comme Balbala ancien, afin de déterminer les centralités secondaires, les grands axes de voirie primaire et secondaire qu’il sera nécessaire d’ouvrir dans le cadre de la restructuration des quartiers, et le système de transport qui facilitera l’accès au marché de l’emploi pour ces populations pauvres.

 L’amélioration de l’habitat sur la base d’une estimation des besoins, des priorités pourront être établies. La mise en œuvre de cette composante nécessitera la mise en place d’un mécanisme pérenne d’accès au financement tel que la micro finance pour accompagner ces ménages dans l’amélioration de leur logement, l’élaboration des plans types de construction évolutive de logement, ainsi que des campagnes de formation à destination du secteur du bâtiment essentiellement informel dans ces quartiers.

 La prévention doit être la première priorité de la politique Zéro Bidonville de façon à contenir la prolifération des bidonvilles. Le volet préventif se concentrera essentiellement sur la production de parcelles abordables et organisées pour répondre aux besoins de la population pauvre. Il sera coordonné au programme de recasement du programme de restructuration des quartiers précaires. Une revue du cadre réglementaire et opérationnel de la gestion foncière et de la gestion urbaine sera réalisée et des améliorations seront proposées par exemple en matière de procédure ou de densité.

 La création l’emploi pour les habitants de ces quartiers s’appuiera sur une analyse des besoins des populations et pourra sélectionner des domaines privilégiés qu’il accompagnera.

 Des outils/instruments d’ingénierie sociale seront essentiels à la conception et la mise en œuvre de ce programme, afin de contribuer à la résolution des problèmes liés à la migration des populations entre pays frontaliers, la pauvreté urbaine, et l’engagement des citoyens dans la conception, la planification et la mise en œuvre de projets d’investissements.
Le Bureau d’Etude international « Urbaplan », d’origine suisse, a été retenu par le Fonds de l’Habitat pour élaborer la stratégie nationale du Programme Zéro Bidonvilles.
Il est, ainsi, attendu du Bureau d’Etude de fournir les éléments suivants :

• Le cadre institutionnel d’intervention ainsi que les acteurs impliqués dans la mise en œuvre ;
• Les principes et normes d’intervention sur la base d’une cartographie (photos satellitaires et base de données SIG) des quartiers précaires qui feront l’objet de restructuration ;
• Les priorités d’intervention et leur phasage ;
• Les coûts d’investissement relatifs aux diverses interventions.

 

L’étude sur la stratégie de mise en œuvre du programme de restructuration de l’ensemble des quartiers précaires et qui permettra la mobilisation des fonds auprès des bailleurs sera finalisée en mars/avril 2018.